a.et-cart-info { display: none !important; }

Pourquoi l’eau de ma piscine est-elle trouble ?

L’eau de ma piscine a un aspect trouble, laiteux et une odeur s’en dégage…

 

Suis-je obligé de sécuriser ma piscine ?

Rappel sur la loi

La loi n°2003-9 du 3 janvier 2003 relative à la sécurité des piscines est applicable depuis le 1er janvier 2004. Elle a pour objectif de prévenir le risque de noyade dans les piscines privées, en particulier les noyades de jeunes enfants de moins de 5 ans.

Sont concernées :

Les piscines de plein air privatives à usage individuel ou collectif (les piscines familiales ou réservées à des résidents, les piscines des centres et clubs de vacances, des hôtels, des gîtes ruraux, des campings etc..), dont le bassin est entièrement ou partiellement enterré.

Ne sont pas concernées :

–         Les piscines situées à l’intérieur d’un bâtiment.                                             

–         Les piscines posées sur le sol, gonfl ables ou démontables (hors sol).                

–         Les « établissements de natation » qui font l’objet d’une surveillance par un maître sauveteur (loi n° 51-662 du 24/05/51).

ATTENTION, la loi n° 2003-9 relative à la sécurité des piscines est applicable depuis le 1er janvier 2004. Il appartient à tous de veiller à son respect.

Qui est responsable de quoi ? quand ?

Le maître d’ouvrage :

Le maître d’ouvrage (c’est-à-dire celui qui décide de la construction ou de l’installation d’une piscine ) a pour obligation d’équiper le bassin d’un dispositif de sécurité normalisé, avant la première mise en eau.

Délais à respecter :                                

– Les piscines construites (ou installées) avant le 1er janvier 2004 : à mettre en conformité avant le 1er janvier 2006.   

– Les piscines construites (ou installées) à partir du 1er janvier 2004 : à mettre en conformité avant la première mise en eau.            

– Les piscines de maisons en location : à mettre en conformité avant le 1er mai 2004.

L’installateur (ou le constructeur) du bassin :

L’installateur (ou le constructeur) du bassin doit fournir une NOTE TECHNIQUE au maître d’ouvrage, au plus tard à la date de réception de la piscine, ou dans tous les cas avant la première mise en eau. Il a donc une obligation d’information à l’égard de son client.

La NOTE TECHNIQUE indique :

–         Les systèmes de protection normalisés.  

–         Les caractéristiques, les conditions de fonctionnement et d’entretien du dispositif de sécurité normalisé retenu.                        

–         Des informations sur les risques de noyade et sur les mesures générales de prévention à prendre.                                              

–         Les recommandations attachées à l’utilisation du dispositif de sécurité.

Quels sont les systèmes de protection normalisés ?

Les dispositifs de sécurité normalisés sont de quatre types :

– Barrières et moyens d’accès : norme NF P90 306                                                              

– Systèmes d’alarme : norme NF P 90 307 

– Couvertures : norme NF P 90 308           

– Abris : norme NF P 90 309

Aqualux : une gamme conforme aux normes NF de sécurité

Nos produits font l’objet d’une validation par un laboratoire officiel (LNE).

Répondre aux attentes de nos clients, c’est notre exigence quotidienne. Leur proposer des solutions de sécurisation de la piscine répondant aux impératifs de la nouvelle réglementation, c’est notre devoir.

Les équipes AQUALUX ont rigoureusement développé et sélectionné des systèmes de protection qui ont fait leurs preuves et sont en conformité avec les normes NF.

Barrière rigide AGENA

            Conforme à la norme NF P 90-306

            N° de dossier : D120288.

            Solide, esthétique, transparente.

Barrière souple NORA

            Conforme à la norme NF P 90-306   

            N° de dossier : E 080183.

            Pratique, multi-accès, économique.

Alarme Périmétrique SATURN

            Conforme à la norme NF P 90-307  

             N° de dossier : F 090399.

            Discrète, adaptable, préventive.

Couverture automatique NEPTUNE

            Conforme à la norme NF P 90-308    

            N° de dossier : E 100319.

            Anti-chute, solide, motorisée.

Couverture à barres VEGA

            Conforme à la norme NF P 90-308    

            N° de dossier : F 060676.

            Anti-chute, multi-usage, motorisable.

Couverture d’hivernage de sécurité ALYSÉE

            Conforme à la norme NF P 90-308

            N° de dossier : F 090432

Conseil : la vigilance d’abord !

Un dispositif de sécurité ne remplace en aucun cas la vigilance des adultes responsables, lesquels doivent exercer une surveillance constante et active. Ils doivent lire et connaître les consignes de sécurité propres à chaque dispositif de sécurité. Ceux-ci n’assurent la protection des jeunes enfants qu’en position verrouillée (pour les barrières, les couvertures et les abris) ou en état de fonctionnement normal (pour les alarmes).

Il ne faut jamais laisser un enfant accéder seul à une piscine, ni l’y laisser seul ou le quitter des yeux, même quelques instants.

Lors de la baignade, il est vivement conseillé d’équiper les jeunes enfants de dispositifs de flottement (bouée adaptée, brassards, maillots, flotteurs…).

Demandez la documentation gratuite « Apprenez à faire les gestes qui sauvent », auprès de la FNCESEL – CSIP , ou des organismes publics de votre département

Avertissements

Anciens dispositifs “de sécurité” : l’attention de ceux qui ont installé des dispositifs (clôtures, couvertures pour la propreté, volets roulants, etc..) avant l’entrée en vigueur de la loi est appelée sur les risques éventuels d’inadaptation de leur dispositif aux nouvelles normes. Il convient donc de vérifier la compatibilité du système installé aux normes publiées. Ne pas tenter de “fabriquer” soi-même un système.

Méfiez-vous des contrefaçons : les équipements de sécurité autorisés par la loi doivent obligatoirement indiquer la conformité du produit avec sa propre norme, selon la formule suivante : “Produit x conforme à la norme NF P 90-306, 307, 308 ou 309.”

Peines encourues       

  • par les personnes physiques : amende de 45 000 euros.
  • par les personnes morales : amende de 225 000 euros et les peines mentionnées aux 2° à 9° de l’article 131-39 du code pénal.

Plus d’infos

NORMES :

AFNOR : Association Française de Normalisation

Internet : www.afnor.com rubrique : « norme en ligne »

Courrier : AFNOR – 11 avenue de Pressensé – 93571 Saint Denis La Plaine

-Tél. : 01 41 62 80 00 / Fax : 01 49 17 90 00.

TEXTE DE LOI :

www.legifrance.gouv.fr « les lois et règlements » / « loi N°2003-9 »

Comment bien entretenir son SPA
L’eau du spa nécessite une surveillance
Dans un système fermé où l’eau est en recirculation, comme dans un spa, l’eau doit être traitée avec des produits chimiques.
La raison principale du traitement chimique est d’assainir et de maintenir une qualité irreprochable de l’eau.
Un bon équilibre de l’eau (pH) protège les baigneurs et empêche d’endommager les composants du spa mais les traitements chimiques ont des limites.
Avec l’évaporation de l’eau, des résidus chimiques se déposent. Lorsque ces résidus s’ajoutent à d’autres résidus, comme ceux provenant de l’huile et des détergents, la qualité de l’eau devient difficile à maintenir. À cause de l’effet résiduel, il est souvent plus simple et plus efficace de vidanger, de nettoyer et de renouveler l’eau du spa. Il est recommandé de renouveler l’eau au minimum tous les 3 mois (puis de nettoyer ou de changer eventuellement les cartouches de filtration).
En fonction du nombre de baigneurs et de la fréquence d’utilisation, vidanger et renouveler l’eau plus souvent.
 
Procédure de contrôle hebdomadaire de l’eau d’un spa AQUALUX
 
Veillez à respecter rigoureusement les étapes ci-dessous afin de maintenir une eau claire et cristalline :
  • Retirer les cartouches de filtration
  • Compléter en eau le spa suivant la perte occasionnée par l’évaporation et les éclaboussures
  • Ajouter de l’anticalcaire correspondant au volume d’eau rajouté.
  • Régler le pH : entre 7 et 7.4 avec des produits pH + ou pH -.
  • Une fois que le pH est stable (quelques heures) traiter l’eau avec des pastilles désinfectantes.
  • Ajouter de l’anti-mousse.
  • Verser l’algicide dans le spa, celui-ci assure un traitement préventif, qui préviendra le développement d’algues et réduira la consommation de désinfectant.
  • Replacer les cartouches de filtration.
Que dois-je faire à ma piscine avant l'hiver?
Télécharger ce guide d’entretien hivernage piscine, pour des conseils détaillés!

 

guide hivernage
Comment choisir et utiliser sa couverture solaire ? Puis-je utiliser ma couverture solaire en hiver?

Non, il ne faut pas utiliser la couverture d’été comme une couverture d’hiver car les basses températures et les intempéries endommageront la couverture.

Pour une utilisation optimale de votre couverture solaire, il faut mettre les bulles en contact avec l’eau.

Emportant! Enlever impérativement la couverture lors d’un traitement de choc ou lors d’une surconcentration de produits chimiques. Un pH inférieur à 7 et supérieur à 7,4 peut réduire la longévité de votre couverture.

Pour optimiser la couverture solaire, une fois stockée sur son enrouleur, pensez à recouvrir la couverture avec une bachette de protection opaque qui évitera les brûlures des UV. Enlever la couverture solaire quand l’eau atteint 28°C.

En fin de saison, il faut laver la couverture à l’eau claire, la sécher et la ranger enroulée (éviter de plier) dans un endroit sec à l’abri de la lumière.

Attention!! Il ne faut pas sauter sur une couverture solaire.    

À savoir

Le polyéthylène est un matériau qui par sa nature a des instabilités dimensionnelles de l’ordre de 1% à 2%. La garantie de la couverture solaire 400 microns est de 2 ans dégressifs sur tout vice de fabrication. Les trous, déchirures, la tenue du coloris et les instabilités dimensionnelles ne sont pas garantis.

Quel modèle de couverture solaire choisir ?

Couverture solaire Bleu/bleu : de part sa translucidité, cette couverture permet aux rayons UV de chauffer votre piscine.

Couverture solaire Bleu/argent : sa translucidité permet de chauffer l’eau et grâce à son film argenté, qui l’assombrit, elle diminue également le risque de photosynthèse (algues).

Comment choisir et utiliser sa couverture d'hiver ?

La couverture d’hivernage est une couverture qui recouvre votre piscine totalement (margelles incluses). Elle protège votre piscine des salissures, feuilles, insectes, chutes accidentelles d’animaux, etc…                                                                                      

Ne pas utiliser la couverture d’hiver comme une couverture d’été car les températures élevées risqueraient d’endommager la matière.       

La couverture n’est pas faite pour marcher dessus.

Pendant la période d’hiver, pensez à bien vérifier l’ancrage de votre couverture et de le retendre                                      

En fin de saison, nettoyer la couverture à l’eau claire, la sécher et la ranger dans un endroit sec et propre.  

Nos couvertures sont fabriquées avec un débord correspondant à des margelles standards de 32cm, si vous avez des margelles hors standards nous le préciser

Quel modèle de couverture choisir ? 

Couverture opaque étanche

Biset :  Assure une bonne qualité d’eau. Usage déconseillé pour des bassins supérieurs à 50 m2 ou exposés à des vents excessifs.                                     

Alysée : Elle est étanche à l’eau et à l’air (donc à la poussière), ce qui permet de retrouver une eau limpide en fin de saison d’hivernage. Elle évite la pénétration des UV et donc le risque de photosynthèse (d’algues).

Pour des piscines supérieures à 80 m2, faire un quadrillage avec des sangles de soutien sous la couverture

Alysée Luxe : Couverture étanche haut de gamme. Elle a les mêmes qualités que l’Alysée avec en plus des sangles et des ressorts dynanométriques qui assurent une meilleure tension de la couverture.

Boudin d’eau : Couverture opaque en matière liner 75/100 avec boudins soudés munis de valves pour le remplissage d’eau. Poids environ 1kg/m2. Couleur au choix des liners unis 75/100. Assure une très bonne qualité d’eau à la remise en route.

Couverture filtrante filet

Filet Mistral  couverture filtrante de base. Protège le bassin des feuilles et saletés. Idéale pour protéger les couvertures automatiques.

Filet Mistral Super luxe et Super quadri : Couvertures filtrantes haut de gamme. Elles ont les mêmes qualités que la filet Mistral avec en plus des sangles et des ressorts dynanométriques qui assurent une meilleure tension de la couverture. Idéale pour des bassins exposés au vent, aux fortes pluies ou à la neige.